Location de van aux USA : comment réussir sa réservation sans stress ?

6 conseils pour éviter les pièges !

Vous avez décidé de faire un road trip mais la location de van aux USA peut parfois s’avérer stressante. Pas de panique ! Nous dressons la liste de tous les pièges dans lesquels il ne faut pas tomber. Les prix affichés par les agences de location dissimulent souvent des frais cachés. Il y a également des détails importants à prendre en compte en fonction de votre itinéraire et de votre profil. Suivez le guide pour faire une réservation tout en douceur ! Si vous ne savez pas encore quel type de van choisir, lisez d’abord notre article sur le sujet.

La question rigolote : quelle est la forme de votre itinéraire ?

Oui, vraiment. Est-ce que c’est une ligne droite, une boucle, un zigzag ? Un road trip peut avoir toutes les formes possibles et imaginables ! Plus sérieusement, posez-vous la question de savoir si vous pouvez revenir à votre point de départ ou non. Selon les états et les agences, vous pouvez avoir des frais d’aller-simple (One-way) si vous ne rendez pas votre van au même endroit. Prenez donc le temps de renseigner les lieux de prise en charge et de restitution de votre véhicule pour prendre connaissance d’éventuels frais d’abandon (ou « drop off »).

 

La question humaine : qui conduira le van ?

C’est un point très important et il faut le décider à l’avance. Le nombre de conducteurs potentiels peut influer sur votre itinéraire de road trip aux USA : s’il n’y a qu’un seul conducteur, vous n’aurez par exemple pas la même endurance et vous parcourrez de moins grandes distances. Les agences de location demandent parfois des frais supplémentaires par conducteurs additionnels. L’âge du conducteur est également très important : des frais de « jeune conducteur » peuvent souvent s’appliquer en fonction de votre âge et de votre expérience de conduite.

Bon à savoir :

Méfiez-vous : certaines agences de location limitent les déplacements de leurs véhicules. Vous ne pourrez pas toujours aller dans d’autres états américains, ni même passer la frontière pour faire un saut au Canada ou au Mexique. En fonction de votre projet, cela peut vraiment être un piège. Prenez donc le temps de lire les Conditions Générales de Vente avant de réserver !

La question pragmatique : combien de kilomètres allez-vous parcourir ?

Beaucoup d’agences de location proposent des tarifs journaliers qui incluent les kilomètres illimités. Malheureusement, c’est rarement le cas des campervans déjà aménagés. Vous aurez souvent un quota de kilomètres journalier à respecter. Vous pourrez bien sûr rouler d’avantage mais il vous faudra prévoir un coût additionnel par kilomètre supplémentaire. Cela peut paraître éliminatoire mais pas si vite… Faites un rapide calcul pour vous assurer que ce sera tout de même intéressant ! Par exemple, un van tout aménagé réduira probablement vos coûts de logement ou de nourriture.

La question prudente : quelles assurances faut-il prendre ?

Si vous avez déjà passé un moment à surfer sur les sites des agences de location, vous avez sans doute remarqué qu’on y emploie des termes étranges comme LLI, SLI, CDW, PAI, etc… Il s’agit des différents types d’assurances que vous pouvez souscrire. Les américains sont spécialisés en procès : si vous avez un incident sur la route, mieux vaut être couvert. Pour autant, elles ne sont pas toutes essentielles, et rarement incluses dans le prix affiché. Vous pouvez consulter cet article extrêmement complet pour en savoir plus sur les assurances et les franchises. Sachez également que certaines cartes de crédit vous assurent d’office si vous payez la réservation avec. Renseignez-vous auprès de votre banque ! Enfin, pensez à prévenir votre assurance française de responsabilité civile de votre départ à l’étranger.

En vrac :

Il reste quelques petits détails à voir avant d’effectuer votre location de van aux USA. Par exemple, essayez de connaître la consommation du véhicule ainsi que le type de carburant que vous pouvez utiliser, cela peut influer sur votre décision. Il existe également des options supplémentaires comme un GPS ou un siège pour enfant, qui peuvent faire varier considérablement le prix. Enfin, si vous prévoyez de récupérer le véhicule directement à l’aéroport, sachez qu’il y a une taxe appliquée par les autorités aéroportuaires, le prix y sera donc légèrement plus élevé.

La question sans réponse : quel modèle ce sera exactement ?

ATTENTION ! Les agences de location « classiques » indiquent un certain type de véhicule, mais il ne s’agit en aucun cas du modèle exact ni même de la marque que vous conduirez au final. Par exemple, un minivan 7 places peut être annoncé comme étant un Dodge Grand Caravan, mais si vous plissez les yeux vous distinguerez presque toujours la précision « ou similaire » juste en dessous. C’est comme cela que nous avons hérité d’un Kia Sedona bien moins pratique lors de notre second voyage, avec Hertz. D’après notre expérience, si vous voulez un Dodge, priorisez Alamo. Mais encore une fois : c’est sans garantie ! Eux-mêmes ne sauront vous le préciser avant le jour J, puisque cela dépend des mouvements inter-agences. Bien sûr, cela ne concerne pas les locations de campervans entièrement aménagés, qui privilégient bien souvent une seule et unique marque.

 

La question facile : réserver en ligne ou sur place ?

Dans le cas d’une location de van aux USA, nous vous conseillons de toujours réserver votre van en ligne. Cela vous permettra d’avoir un meilleur contrôle sur le tarif, qui d’ailleurs est souvent moins cher. Certaines agences proposent également de différer le paiement au jour de la remise des clés. Vous serez également certains de disposer d’un véhicule. Enfin, dans la grande majorité des cas, il n’y a aucun frais d’annulation ! Toutefois, vérifiez cela attentivement avant de sauter le pas.

Et voilà ! Les démineurs sont passés, vous avez toutes les clés pour ne pas vous faire avoir. Vous allez pouvoir effectuer votre réservation en toute tranquillité. Si vous décelez d’autres pièges dans votre périple, n’hésitez pas à nous en informer via les commentaires ! Merci pour votre lecture et n’oubliez pas le dicton… On the road again ! 🙂

Plus d’articles sur le même thème…

Faire un road trip avec un chien : Les indispensables !

Faire un road trip avec un chien : Les indispensables !

Prendre la décision de faire un road trip avec un chien n’est pas toujours facile, mais maintenant que c’est fait, il faut vous préparer ! Si vous avez lu notre article « 4 pour et 4 contre », vous savez que pour que tout se passe bien, mieux vaut être prévoyant. Nous avons donc listé pour vous tous les accessoires indispensables pour que votre voyage se déroule en toute tranquillité.

lire plus
Partir en road trip avec son chien : 4 Pour et 4 Contre !

Partir en road trip avec son chien : 4 Pour et 4 Contre !

Partir en road trip avec son chien n’est pas toujours facile. Pourtant, voyager avec un chien peut être une expérience merveilleuse ! Notre chienne Laïka adore être en voiture et découvrir de nouveaux endroits. Alors, faut-il partir en road trip avec son chien ? Pour ceux qui hésitent à sauter le pas, nous avons compilé les arguments pour et contre. Faites le bilan à la fin de votre lecture pour savoir si c’est une bonne idée ou pas !

lire plus
Qu’est-ce qu’un road trip ? Notre définition !

Qu’est-ce qu’un road trip ? Notre définition !

Qu’est-ce qu’un road trip ? Vous êtes nombreux à vous demander ce que l’on entend exactement par ce terme anglophone, rendu célèbre par de nombreux films. Mais c’est justement sa célébrité qui le rend flou : chacun se construit sa propre définition du road trip en fonction de sa culture, de ses expériences, de ses rencontres. Mais c’est justement ça que nous aimons, la liberté d’en faire tout ce que l’on veut. C’est...

lire plus

Abonnez-vous à la newsletter

Promis, pas de spams ! Juste un petit mot de temps en temps pour vous dire ce qu'il y a de nouveau :)

Merci beaucoup !