Visiter les parcs naturels 

DE QUOI ON PARLE ?

Il y a différents types de parcs naturels aux États-Unis : publics, privés, gérés par des communautés particulières, etc… Chacun d’entre eux a donc un mode de gestion bien à lui, et il est souvent bon de savoir à quoi s’attendre avant de s’y aventurer. Bien sûr, vous ne trouverez pas ici TOUTES les informations sur TOUS les parcs nationaux ! Mais simplement quelques outils globaux qui vont aideront à vous y retrouver.

Il existe environ 60 parcs nationaux sur tout le territoire américain, gérés par l’État. Ce sont des Rangers qui sont en charge de la préservation et de la gestion des parcs, c’est donc à eux que vous aurez affaire.

Voici deux liens ultra-complets sur la question, qui nous ont été très utiles :

Lost In The USA

Le Blog de Mathilde

Notre conseil : Si vous prévoyez de visiter plusieurs parcs nationaux, procurez-vous le Pass America The Beautiful, qui coûte 80$ et sera rapidement amorti. Vous pourrez l’acheter à l’entrée du premier parc que vous visiterez, auprès d’un Ranger. Le pass est valable un an !

VISITER

Dans les parcs gérés par l’État, l’organisation est sensiblement la même. Tout est fait pour vous informer et vous guider. Pensez systématiquement à aller au Visitor Center du parc pour glaner toutes les informations dont vous aurez besoin. Et n’oubliez pas que tout est gigantesque ! Tellement gigantesque que les installations touristiques sont souvent très discrètes, perdues au milieu de nulle part et éloignées les unes des autres. Comme ça, on a pas trop l’impression de déranger la nature…

Mais que ça ne vous fasse pas oublier de respecter les règles communes de respect de l’environnement et de sécurité !

SE LOGER

Vous trouverez des logements et des campings aux alentours et dans les Parcs Nationaux. Mais attention ! Les places sont très demandées, particulièrement en haute saison. Les spots de camping coûte environ 22$ par nuit et par véhicule, mais prenez la peine de réserver bien en avance, notamment via ce site. Sinon, présentez-vous très tôt le matin au bureau des rangers et inscrivez-vous sur la liste d’attente ! Si vous n’y parvenez pas, prévoyez de ressortir du Parc le soir pour vous loger à l’extérieur.

Cliquez ici pour lire notre article sur le camping à Yosemite, toute une aventure… !

POUR ALLER PLUS LOIN…

Au sujet de la gestion des grands espaces naturels aux USA, vous pouvez aussi vous procurer le n°05/16 (1er trimestre 2018) de la revue America, intitulé « Que reste-t-il de l’Amérique sauvage ? », qui livre un regard incisif et très documenté sur le sujet. Pour en avoir un avant goût et savourer d’autant plus votre voyage, voici un petit extrait de l’édito :

« Tout Américain, même s’il arpente quotidiennement le bitume de Cleveland, Chicago, Los Angeles ou New York, vit avec l’idée que ces espaces sauvages sont là, qu’ils existent, qu’il est possible de s’y rendre en quelques heures, que les ours, les saumons, les coyotes, les serpents et les pumas sont à portée de main. Tout comme ceux qui vivent au cœur de cette Amérique sauvage. Into the wild. Aux États-Unis, il y a entre l’homme et la nature une sorte de pacte sacré, plus ou moins conscient : il arrive un moment, quand on est perdu dans les bois, où l’on commence à se sentir chez soi. »

L’auteur, François Busnel, attaque très frontalement la politique de Donald Trump, qui semble vouloir dévaster ces étendues sauvages. Alors foncez en profiter pendant qu’il est encore temps… Et respectez la nature !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

& un petit partage de l’article sur facebook ? Cliquez là ↓ 🙂

error: Les pages sont protégées, contactez-nous pour les droits des images. Merci